Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience et améliorer les performances de notre site Web. En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies.
Pour plus d'informations, consultez nos conditions et notre politique en matière de cookies.
Fermer Accepter les cookies

Souvent distrait ? Astuces pour rester focus à distance

18 janv. 2021 .

Blog > Souvent distrait ? Astuces pour rester focus à distance

En France, le retour sur les bancs des universités reste encore incertain pour la plupart des étudiants qui ont choisi de suivre leur cours en présentiel. Ils continuent donc leur formation à distance, à l’instar de ceux qui suivent leurs formations en ligne. Ils doivent aussi s’y investir en dépit des difficultés de concentration que cela peut engendrer. Cependant, crise sanitaire ou pas, quand on travaille ou révise à la maison, on doit se concentrer au maximum.

Si vous ne savez pas comment faire, car vous sentez toujours distrait, découvrez quelques astuces pour rester focus, même à distance.

Connaître les éléments perturbateurs

Quand vous travaillez, vous ne vous rendez peut-être pas compte, mais votre esprit vague ailleurs pour un petit souci ou un autre. La première chose à faire est donc déterminer les facteurs perturbateurs qui vous empêchent de vous concentrer sur vos études. Ainsi, vous pourrez les enlever facilement de votre tête en sachant qu’ils risquent de vous faire du tort quand viennent les examens.

Vous pouvez également les supprimer s’ils vous font perdre de vue votre objectif principal. Aussi, prenez les mesures nécessaires pour éviter qu’ils vous distraient encore alors que vous devez avoir l’esprit à fond dans vos cours.

Les astuces pour rester concentré en enseignement à distance

Malgré ces pseudo inconvénients, l’enseignement à distance offre pourtant plusieurs avantages dont la possibilité de profiter du confort de sa maison pour apprendre. Il évite aussi de se déplacer, donc fait gagner du temps et de l’argent tant dans son planning de travail quotidien que dans son budget de ménage.

Le seul problème est que parfois, en restant à la maison, vous êtes tenté de faire autre chose qu’apprendre justement. Vous pourrez croire par exemple qu’en naviguant sur Internet ou tout en vaquant à vos tâches quotidiennes, vous pouvez rester concentré. Que nenni ! Ne pas vous focaliser sur vos cours surtout s’ils se déroulent en mode synchrone peut nuire à votre capacité d’apprentissage. Cela peut aussi perturber le déroulement ou le climat de votre classe virtuelle, donc déranger les autres participants.

Aussi, évitez de naviguer en ligne, de consulter votre boîte mail ou de répondre à vos MP quand vous travaillez. Pendant vos cours en ligne, activez votre micro et votre caméra, ils vous empêcheront de faire autre chose que rester attentif au cours. Participez également aux activités proposées en posant des questions ou en faisant des commentaires sur les plateformes et les forums de discussion indiqués.

Disposer du bon équipement

Cela n’est toutefois pas possible si vous ne disposez pas du bon équipement. Une connexion Internet haut débit est le premier outil nécessaire. Rien de tel en effet pour vous décourager qu’une connexion qui fait des siennes au moment où votre professeur explique un concept que vous maîtrisez à peine. À cette heure de crise sanitaire, plusieurs FAI ont déclaré avoir supprimé leurs plafonds de données, vérifiez le vôtre.

Procurez-vous aussi des bons logiciels dédiés à la formation à distance, demandez à vos enseignants ceux qu’ils utilisent. Même si votre ordinateur dispose enfin d’un micro et de haut-parleurs intégrés, utilisez à la place un casque d’écoute, surtout, si vous travaillez dans un endroit assez bruyant.

Aménager un espace de travail dédié aux études

Justement, il est impossible de se concentrer sur ses études si on travaille dans la même salle que ses parents qui font aussi du télétravail par exemple. Il en est de même si on partage sa chambre avec l’un de ses frères et sœurs alors que ceux-ci ne cessent de faire du bruit en jouant.

Choisissez ainsi un endroit plus tranquille, la salle à manger par exemple où personne ne passe jusqu’aux heures des repas. Si vous avez une chambre à vous, c’est le top, dédiez-y un coin assez spacieux pour mettre une table et un fauteuil confortable et ergonomique. Au cas où la table est trop basse pour votre taille, mettez-y un rehausseur d’écran. 

Le garage ou la cabane de jardin à condition qu’ils soient bien rangés constituent aussi de parfaits endroits tranquilles pour travailler sans être dérangé. L’important est que le lieu soit suffisamment calme pour vous permettre de vous concentrer.

Choisir un tout autre environnement de travail

Selon des psychologues, il arrive aussi que le cerveau ait besoin de changer d’environnement pour se booster. Difficile pourtant d’aller dans une bibliothèque, un café ou un espace de coworking à cette ère du confinement et de la distanciation sociale.

Aussi, pourquoi ne pas changer le décor de votre chambre par exemple ? Mettez de nouveaux rideaux à vos fenêtres. Modifiez l’agencement de la chambre de manière à la rendre plus lumineuse et aérée. . Piquez une des petites plantes d’intérieur en pot de votre mère et posez-la sur votre bureau. Ce sont autant d’astuces qui vous aideront à rester motivé et concentré dans vos études en ligne.

Supprimer tout facteur distrayant

Évidemment, vous n’y arriverez pas si vous avez toujours le nez plongé dans votre fil d’actualité de réseaux sociaux alors votre professeur est en face de vous, en ligne. Vous ne pouvez pas non plus faire correctement et à temps vos devoirs si vous n’arrêtez pas de visionner les vidéos de vos pages préférés. D’ailleurs, quand vous assistiez à vos cours en classe en présentiel, vous n’avez pas eu le droit de le faire, alors pourquoi maintenant à distance ?

Évitez ainsi d’être distrait par les notifications de votre smartphone, mettez-le en mode avion ou éteignez-le pour de bon. Installez sur votre navigateur un logiciel bloqueur de sites distrayants comme Cold Turkey par exemple. Accomplissez rapidement votre part de corvées ménagères avant de vous installer sur votre bureau. Ainsi, vous pourrez vous concentrer entièrement sur vos cours ou vos révisions.

Gérer les notifications

En parlant de notifications, savez-vous que vous pouvez les gérer toutes pour qu’elles ne puissent pas vous perturber ? En effet il y en existe un certain nombre, dont celles d’application mobile, de site web, de géolocalisation et de messageries instantanées. Si à chaque fois que vous en recevez une et devez regarder de quoi il s’agit, vous y perdez votre temps.

Désactivez-les donc le temps que vous révisez ou finissez vos devoirs, on cessera de croire que vous êtes disponible pour réagir aux différentes sollicitations. N’activez que les applications qui vous servent vraiment dans vos études ou dans votre relation familiale. Cela vous empêchera d’être distrait et de ne pas vous focaliser sur vos études à distance.

Se tenir au minimum sur les réseaux sociaux

Faites de même pour les réseaux sociaux, déconnectez-vous quand vous avez une visioconférence avec l’un de vos professeurs ou devez travailler une matière. Ne vous connecter qu’à vos moments libres vous tient en effet loin de toute source de distraction susceptible de vous perturber dans votre travail. Aussi, mettez à jour la liste de vos abonnés et de vos abonnements en y faisant le ménage. Si l’un d’eux a arrêté de publier, supprimez-le de vos abonnements. S’il en publie tout le temps, mais des choses qui ne vous intéressent pas, arrêtez également de le suivre. Ne gardez que les pages qui vous sont utiles dans vos études ou dans la vie quotidienne et qui envoient des liens et des informations intéressants.

Bien gérer sa boîte mail

Mettez aussi de l’ordre dans votre boîte mail, car consulter vos mails peut vous prendre une grande partie de votre temps. On parle des mails de prospection ou de promotion et des newsletters auxquels vous auriez déjà dû vous désinscrire. Tout en encombrant votre boîte de réception, ils rendent aussi difficiles vos recherches quand vous devez trouver un mail important de votre tuteur ou professeur.

Aussi, créez-y des filtres pour trier les mails urgents à lire immédiatement et ceux qui ne le sont pas. Faciles à créer et à mettre en place, ces filtres vous empêchent de devoir consulter tout de suite votre boîte de réception à chaque notification relative.

Se servir du mode Ne pas déranger

Vous pouvez aussi activer le mode « Ne pas déranger » de certains de vos outils de communication. La plupart d’entre eux incluent effectivement par défaut ce mode qui signifie que vous ne souhaitez pas être dérangé. Même si quelqu’un vous envoie un message à ce moment-là, vous n’en serez pas notifié.

Il en est ainsi avec Skype ou Slack, de même avec les appareils de connexion mobile sous Android ou autre qui en disposent aussi. Ce mode coupe le son de l’appareil, arrête les vibrations et bloque les nuisances visuelles. Tant que vous activez le statut « Ne pas déranger », vous ne risquez pas de l’être et pouvez vous focaliser entièrement sur vos cours. Au cas où vous craignez pourtant de rater une information importante, désactivez-le, mais ne cliquez pas à chaque fois sur vos notifications.

Faire de même pour ses autres outils de travail

Faites de même pour les autres outils de travail que vous utilisez dans vos études. Si certains d’entre eux vous sont indispensables, d’autres peuvent ne plus vous servir à grand-chose. Faites-en l’inventaire et vérifiez si leur usage vous est toujours utile dans un domaine ou un autre. Si tel n’est pas le cas, désactivez-les ou supprimez-les. Leurs différentes fonctionnalités comme messagerie instantanée, partages de fichiers, stockage de fichiers peuvent déjà exister dans l’outil que vous utilisez actuellement. Inutile d’en avoir deux ou trois, résiliez vos abonnements et réutilisez dans d’autres choses plus productives votre argent.

Travailler régulièrement à un horaire fixe

Travailler régulièrement à des heures fixes vous permet aussi de vous concentrer sur votre formation en ligne. Établissez pour cela un véritable emploi de temps dans lequel intégrer toutes les matières à étudier et tenez-vous-y. Organisez-le sur une semaine en attribuant plus d’heures aux matières qui vous semblent les plus difficiles. Intégrez-y également les heures auxquelles vous devez faire vos révisions et dresser vos fiches. Une bonne répartition de vous heures de travail vous permet de ne délaisser aucune matière.

Quoi qu’il arrive, respectez ensuite ce planning, c’est le gage de votre efficacité, donc de votre réussite aux examens et partiels.

Apprendre à gérer son temps

Difficile pourtant d’attribuer une durée précise à une tache si on n’a aucune idée de ce qu’elle peut prendre. Chronométrer et noter sur une feuille le temps que vous mettez à dresser une fiche ou à faire un exercice est l’idéal. Si cela vous semble compliqué, servez-vous juste de Toggl, un logiciel de suivi de temps grâce auquel connaître la durée de chacune de vos tâches. En connaissant le temps que vous prend par exemple un exercice d’allemand ou un exercice de mathématiques, vous pourrez organiser en fonction votre planning. Si vous aimez les chiffres, vous passerez moins de temps sur les mathématiques que sur l’allemand et ainsi de suite.

Vous pouvez aussi utiliser Focus Booster, un outil avec lequel booster votre productivité, car vous fait travailler 25 minutes d’affilées et vous fait reposer 5 minutes.

Ainsi, vous saurez à quel moment vous relâcher un peu sortir dehors ou écouter un peu de musique.

Si jamais, la tentation est trop forte et que vous n’arrivez pas à vous défaire de vos réseaux sociaux quand vous étudiez, adoptez Heyfocus. C’est un outil radical avec lequel bloquer toutes les applications et les sites web qui n’ont rien à voir avec vos études.  

Séparer la liste des tâches

Lister les tâches à faire dans la journée vous aide aussi à rester organisé pour mieux vous concentrer. Outre les corvées ménagères, l’assimilation des cours, le dressage de fiches de révision et les révisions elles-mêmes, vous pouvez avoir à :

  • télécharger des documents,
  • faire des photocopies,
  • les imprimer,
  • les relier par une reliure,
  • faire des travaux, etc.

Pour n’en rien oublier tant elles sont nombreuses, dressez-les dans 2 colonnes, la première pour les tâches urgentes et importantes et la seconde pour celles à faire faire plus tard. Vous pouvez même les diviser en de plus petites catégories, ainsi, elles vous semblent moins pénibles de par leur nombre. Avec un outil de gestion de tâches, vous y arriverez facilement.

Quand vous vous attelez à l’une d’elles, ne passez pas à une autre tâche sans avoir terminé la première. Concentrez-vous d’abord sur celle-ci et faites une petite pause avant d’attaquer une autre. Evitez ainsi le multitasking, cela n’a jamais réussi à personne.

Se chouchouter pour se sentir bien et mieux se concentrer

Même si l’enseignement à distance permet de suivre ses cours en pyjama, ce n’est pas une raison de se laisser complètement aller et d’oublier de prendre soin de soi. Cela risque en effet de vous faire sentir mal dans votre peau tant vous aviez l’habitude de vous chouchouter avant d’allers aux cours en présentiel.

Dès votre réveil, prenez tout de suite un bain sans attendre à midi ou l’après-midi pour le faire. Changez ensuite de vêtement et coiffez-vous, comme si vous alliez au lycée ou à l’université. Vous vous sentirez bien, car tout propre et tout beau, dans les meilleures dispositions pour attaquer de bon pied votre journée d’enseignement à distance.

Ainsi paré, vous vous concentrez aussi mieux dans vos études et ne serez pas gêné face à vos camarades de classe lors d’une visioconférence. Participez ensuite activement au cours en posant des questions, en « levant la main », la classe virtuelle est l’occasion d’approfondir les points qui vous semblent difficiles. Le professeur ou le tuteur ne se trouvant pas en face de vous, il peut ne pas remarquer vos difficultés si vous ne le lui faites pas savoir. Mettez ainsi à votre profit les différentes fonctionnalités offertes par l’outil d’enseignement en ligne utilisé, vous en récolterez les bénéfices dans vos études.

Prendre le temps de se reposer

Quelle que soit pourtant l’urgence de vos devoirs, travailler des heures d’affilée est contre-productif. En effet, aussi serré soit votre planning, vous devez y insérer 5 ou 10 minutes de pause après chaque heure de travail ou 3 à 5 minutes de pause toutes les ½ heures. Tout en reposant vos yeux, cela laisse le temps à votre esprit et votre cerveau de souffler un peu avant de passer à la tâche suivante.

Prendre des petites pauses de manière stratégique permet effectivement de rester motivé pour effectuer correctement son travail. C’est sans citer le fait que le corps a besoin de repos. Travailler des heures assis sur une chaise de bureau n’est pas tellement indiqué et il faut se lever de temps en temps pour activer la circulation sanguine. Pour cela, faites quelques pas dehors, faire quelques étirements, boire de l’eau ou prendre un petit goûter, histoire de refaire le plein d’énergie avant de vous attaquer au travail suivant.

Évitez pourtant de trop disperser votre attention, il vous sera difficile de vous concentrer de nouveau sur votre travail.

Avec ces quelques astuces pour rester focus pendant les cours à distance, nous espérons vous avoir donné le chemin à suivre pour réussir votre enseignement à distance. N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires et à partager avec nous les astuces dont vous vous êtes déjà servies et qui ont porté leurs fruits.

Vous avez aimé cette article?


Commentaires