Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience et améliorer les performances de notre site Web. En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies.
Pour plus d'informations, consultez nos conditions et notre politique en matière de cookies.
Fermer Accepter les cookies

Réviser en temps de crise : nos 3 conseils clés pour rester motivés

8 janv. 2021 .

Blog > Réviser en temps de crise : nos 3 conseils clés pour rester motivés

Même si la fin du second confinement a été officialisée le 15 décembre 2020 en France, rien ne confirme encore la réouverture totale des établissements scolaires et universitaires. Les élèves et étudiants doivent ainsi se faire à l’idée de continuer leur apprentissage à la maison en attendant le retour sur les bancs de l’école. Comme cela semble pourtant prolonger un peu plus les vacances de fin d’année, ils risquent d’être tentés de remettre à plus tard leur révision.

Comment doivent-ils faire pour rester motivés et garder le cap en dépit de l’enseignement à distance ? Quelles habitudes doivent-ils prendre pour effectuer correctement leur révision ? Voici quelques bonnes pratiques à adopter pour rester zen et poursuivre ses révisions comme en temps de scolarisation normale.

  1. S’aménager un véritable espace de travail dans la maison

En effet, continuer ses études à distance ou en ligne nécessite de la rigueur, de la motivation et une bonne dose d’organisation dans la vie quotidienne. Cela est valable pour tous les élèves et étudiants qui ne peuvent pas continuer leur enseignement en présentiel. Si vous en faites partie, choisissez en premier temps un endroit calme pour étudier. Certes, ce n’est pas très facile à l’heure où vos parents pourraient aussi de leur côté faire du télétravail à la maison. Il en est de même pour vos frères et sœurs qui ont école à la maison comme vous. Tout ce beau monde ne manque ainsi de faire du bruit en chahutant et en se disputant à qui mieux mieux. Cela pourrait vous perturber au point que vous n’arrivez pas à vous concentrer sur vos leçons.

Le confinement constitue pourtant l’occasion idéale pour réviser vos cours, surtout, si vous allez passer le brevet des collèges ou le baccalauréat cette année. C’est aussi le cas si vous êtes étudiant et que les dates de vos partiels sont jusque-là maintenues. Au cas où vous êtes même en retard dans certaines matières, profitez-en pour vous rattraper, revoir les points difficiles et dresser vos fiches de révision.

Si vous avez la chance d’avoir une chambre à vous tout seul, aménagez-y un coin assez spacieux pour en faire un véritable lieu de travail. Ne le mettez toutefois pas face à un mur, car cela pourrait vous déprimer. Préférez l’installer près d’une fenêtre par laquelle faire entrer la lumière naturelle et de l’air frais. Suspendez-y pourtant un rideau que vous pouvez tirer pour ne pas regarder ce qui se passe dehors une fois que vous devez vous concentrer. En cas de bruit gênant venant de l’intérieur ou de l’extérieur, vous pouvez toujours mettre un casque antibruit ou des bouchons d’oreille. Il ne s’agit pourtant pas d’écouter de la musique ni d’augmenter le volume.

Rangez ensuite sur votre bureau votre équipement de travail et vos affaires pour que vous puissiez avoir à portée des mains tout ce dont vous avez besoin pour étudier et réviser. On en cite l’ordinateur, les livres, le bloc-notes, les cahiers, etc. Quand bien rangé, votre bureau stimule la capacité de votre cerveau à assimiler vos cours. Enfin, choisissez votre fauteuil de bureau ergonomique et vous permettant de vous y tenir bien droit.

Assurez-vous ensuite d’utiliser ce même espace de travail pour réviser vos cours et nullement sur le lit ou dans un autre endroit de la maison. Disposer d’un lieu de travail stable vous permet de décupler  votre niveau de concentration.

  1. Réviser régulièrement se cours

Comme nul ne sait quand cette crise sanitaire prendra fin, vous devez aussi vous organiser au mieux pour être à jour en permanence dans vos révisions. Planifiez ainsi vos horaires de travail de manière à y intégrer des heures à consacrer à la révision de chacune de vos matières.

Exit ainsi la procrastination, ne pensez pas à faire du bachotage. Prenez votre courage à deux mains et attaquez-vous d’emblée aux matières dans lesquelles vous avez des problèmes. La période de confinement est en effet le moment idéal pour relire vos leçons, en souligner les points importants et les retranscrire dans les fiches de révision. C’est aussi l’occasion de poser à vos professeurs les questions qui vous titillaient et que vous n’avez pas osé poser lors des cours en présentiel. Loin des regards moqueurs de vos camarades de classe, posez-les et demandez d’autres exercices jusqu’à ce que vous assimiliez bien vos cours. Profitez ensuite de vos temps libres pour dresser des fiches qui résument votre travail de toute la journée.

Voici les principales raisons pour lesquelles il est important de rester régulier dans ses révisions.

Pour ne pas risquer de décrocher

D’après une enquête récente, les étudiants peuvent en effet avoir des difficultés à organiser leur emploi de temps et leur travail personnel lors d’un enseignement à distance. C’est surtout le cas pour les primo étudiants qui ont eu l’habitude de suivre un emploi de temps fixe au lycée et qui devaient rendre régulièrement leurs devoirs. Ils devaient aussi apprendre au jour le jour leurs leçons et faire preuve d’assiduité au risque d’être pénalisés.

Aussi, une fois qu’ils atterrissent dans le monde de l’enseignement supérieur, ils perdent leurs repères, car les deux modes d’enseignement ne se ressemblent pas. On ne leur explique plus de vive voix ce qu’on attend d’eux, de même qu’on ne leur fournit pas de méthode à suivre pour assimiler leurs cours. Ils sont donc livrés à eux même en quelque sorte.

Si certains étudiants arrivent pourtant à s’y adapter sans aucun problème, d’autres tâtonnent pendant quelque temps encore. Ce n’est qu’une fois les dates des examens ou des partiels annoncées qu’ils décident de réagir. À ce moment, il peut pourtant être trop tard, et ce n’est pas le confinement qui intervient au début ou en pleine année académique qui pourrait les aider.

Bon nombre d’établissements scolaires ou universitaires n’ont effectivement pu faire que trois semaines de cours avant le reconfinement. Certaines classes ont été même divisées en plusieurs groupes, ce qui a empêché les primo-étudiants à avoir de véritables classes. D’autant plus que leurs professeurs ne les connaissent même pas, car n’ont pas encore eu l’occasion de les rencontrer. Aussi, des risques de décrochage perdurent.

Quand il est confiné, un étudiant peut par ailleurs perdre la notion du temps et être tenté de travailler la nuit pour dormir le jour. Ce n’est pourtant pas la meilleure organisation à adopter pour effectuer correctement ses révisions. Si tel est votre cas, respectez autant que possible votre ancien rythme de travail comme quand vous étudiez encore en présentiel. En effet, à distance, il est plus facile de ne pas se présenter à la visioconférence si on a mal dormi, contrairement au présentiel. Manquer ces cours à distance peut pourtant vous pénaliser encore plus dans votre parcours.

Aussi, dormez suffisamment si vous souhaitez mener correctement vos révisions pendant le confinement. Un sommeil de qualité est essentiel pour votre bien-être psychologique et physiologique. Si vous couvez déjà quelques symptômes relatifs, le confinement risque de les aggraver. L’isolement dû à la crise sanitaire peut aussi augmenter votre mal-être si vous supportez difficilement d’être isolé des vôtres.

Pour garder le cap

Grâce à l’enseignement à distance, gardez ainsi le cap sur vos objectifs même s’il est relativement difficile d’apprendre avec des capsules vidéo ou des séquences pédagogiques. En effet, de notables différences existent entre le cours en ligne et celui en amphithéâtre, ce dernier étant l’idéal pour apprendre, car permet de rester attentif et concentré. C’est tout le contraire de l’enseignement à distance qui met l’étudiant tout seul face à l’écran et qui ne lui permet pas de rester pleinement concentré.

Décuplez ainsi d’effort pour rester attentif à ce qu’on vous explique à travers l’écran. Réviser aussi régulièrement vos leçons afin d’entretenir une activité intellectuelle constante en dépit d’un éventuel manque de supports de cours quand en ligne.

D’ailleurs, la mise à disposition des élèves des parents d’élèves d’un système qui facilite l’apprentissage à la maison a été expressément menée à cet effet. Dédié aussi bien aux classes primaires que secondaires et celles du lycée, il leur permet de rester en contact avec les enseignants. Avec ce système, vous avez sans aucun doute pu revoir vos cours du début de l’année scolaire, avoir des exercices à traiter et trouver des ressources pratiques. En même temps, vous gardez toujours des relations vos enseignants et vos camarades de classe, mais de manière virtuelle.

C’est pour dire que confinement ne signifie nullement vacances et que vous ne devez pas lâcher prise, car il s’agit d’année scolaire ou académique comme tant d’autres. Heureusement que l’usage des outils des nouvelles technologies y contribue fortement : pour la visioconférence, le partage de documents, la messagerie instantanée, etc. Ils vous permettent de rester concentré et motivé malgré la crise sanitaire.

Apprenez enfin à vous organiser pour effectuer correctement vos révisions

Dédier une plage horaire à ses révisions

Pour réussir à réviser sans encombre, dédiez une ou trois heures maximum de votre emploi du temps quotidien aux révisions. Marquez-les en rouge dans votre planning et tenez-vous-y pour ne pas avoir de mauvaises surprises aux examens. Comme vous faites pour assimiler vos cours, éloignez-vous ou éteignez tout ce qui est susceptible de vous perturber. On parle de la télévision, du téléphone, des réseaux sociaux, des amis, etc. Même si une telle méthode est assez difficile à suivre au début, vous vous y habituerez au fur et à mesure. Vous prendrez ensuite du plaisir à l’appliquer, car elle est efficace et agit sur votre capacité à assimiler vos cours.

Choisir le moment propice pour ses révisions

N’attendez pourtant pas la fin de la journée pour faire vos révisions. Vous pouvez bien le faire le matin, au tout début de votre emploi de temps, au moment où votre cerveau est le plus réceptif. À cette heure, vous mémorisez mieux, car venez de vous lever et vous sentez en forme, dans les meilleures dispositions possible.

Prendre son temps pour réviser

Prenez aussi du temps pour élaborer correctement vos fiches de révision, rien ne presse quand on est confiné. Ainsi, elles vous serviront mieux, car contiendront l’essentiel de vous cours. Au cas où une matière précise vous donne du fil à retordre, c’est le moment de plonger la tête dedans. Aidez-vous pour cela de ressources pédagogiques, d’exercices, de manuels, de vidéos, etc. Demandez aussi à vos camarades de classe, amis, proches ou parents de vous aider, ils se feront sûrement une joie de le faire d’une manière ou d’une autre. 

Savoir se détendre

Réviser ses cours ne signifie toutefois pas ne pas lever les yeux de ses cahiers et de ses livres. Sachez alterner révision et détente, car votre esprit a aussi besoin de s’aérer de temps en temps pour être performant. Cela veut dire faire des pauses entre les heures de cours et celles de révisions en vous levant de votre chaise et en faisant quelques pas dehors. Cela signifie aussi bouger, faire des exercices, sortir dans le jardin ou sur le balcon pour respirer l’air frais et regarder au loin, histoire de soulager ses yeux.

Vous pouvez même faire une brève séance de sport en vous étirant ou en exécutant quelques mouvements pour soulager votre dos et vos membres restés immobiles pendant un long moment. Profitez aussi de cette pause pour regarder autre chose qu’un écran, lire un journal ou un magazine. Vous pouvez tout aussi bien aller dans la cuisine vous préparer un petit goûter ou faire la vaisselle, histoire de stimuler votre circulation sanguine et lymphatique. 

Demander à ses proches de prendre part à ses révisions

Comme dit tout à l’heure, n’hésitez pas non plus à demander à vos proches de vous aider dans vos révisions. S’ils n’ont pourtant aucune notion de la matière que vous étudiez, vous pouvez toujours organiser des jeux auxquels ils prendront part. Organisez-les dans le style question-réponse, mais qui se rapporte à vos cours. Fabriquez vous-même vos cartes et écrivez-y les questions susceptibles d’être posées lors de vos examens, avec les bonnes réponses. Tout en révisant vos leçons, vous donnez aussi l’occasion à vos proches d’élargir leurs connaissances générales. Fou rire assuré.

Ne pas avoir peur

Quoi qu’il en soit, évitez surtout de paniquer même si vos examens ou partiels auront lieu au tout début de la nouvelle année. En effet, vous n’êtes pas le seul élève à être angoissé à l’idée de passer vos examens et à vous demander si vous avez correctement révisé vos leçons.

Gardez toujours le même rythme de travail que lors de vos cours en présentiel. Cela vous permettra de combler vos lacunes et de vous perfectionner dans les matières dans lesquelles vous excellez déjà. Le but est d’avancer dans votre programme, pour qu’aucun retard ne puisse vous pénaliser lors des examens.

Il se peut aussi qu’en pareille circonstance, les correcteurs puissent être plus compréhensifs vu l’impact de la crise sanitaire sur la qualité de l’enseignement délivré à distance. Les barèmes d’évaluation et de notation peuvent même avoir été revus pour s’adapter à la situation.

  1. Maintenir le contact avec ses professeurs et ses camarades de classe

À la moindre difficulté, demandez aussi l’aide de vos professeurs, ils sont là pour ça. En effet, ils travaillent toujours même en période de confinement. N’hésitez donc pas à leur poser vos questions si certains points de vos cours vous semblent difficiles à comprendre. Leur travail consiste en effet à faire en sorte que vous assimiliez bien vos leçons d’une manière ou d’une autre. Confinement ou pas, leur devoir est de vous transmettre les connaissances relatives aux matières enseignées. Pour cela, ils ont à leur disposition différents outils des nouvelles technologies avec lesquelles transmettre ces savoir-faire à leurs élèves.

Quand vous rendez vos devoirs ou travaux, assurez-vous pourtant d’obtenir un accusé de réception, la messagerie ENT et les boîtes électroniques pouvant être saturées et rencontrer des bugs. Obtenir un accusé de réception vous rassure sur la bonne réception de vos devoirs.

D’ailleurs, un professeur ou un enseignant a le devoir de répondre aux mails de ses étudiants qu’il s’agisse d’une question quelconque ou d’une remise d’un travail. La plupart d’entre eux ne manquent pas non plus d’envoyer des messages d’encouragement à leurs élèves. Y répondre leur prend sûrement beaucoup de leur temps, mais c’est ce qui leur permet de garder le contact avec leurs étudiants.

Certains d’entre eux créent même des comptes WhatsApp sur lesquels les étudiants peuvent poser leurs questions. Même si cela signifie confier à ceux-ci leurs numéros de téléphone, bon nombre d’entre eux n’ont pas hésité à le faire. Profitez-en si les vôtres s’y sont mis, ils le font dans votre intérêt et celui de vos camarades de classe.

En parlant de vos camarades de classe, évitez aussi de rester dans votre coin quand vous faites vos révisions, restez toujours en contact avec eux. Cela vous permet d’échanger à propos de vos cours, car ils peuvent aussi avoir les mêmes difficultés que vous pour réviser les leurs. D’ailleurs des plateformes et des outils vous permettent de réviser ensemble en y créant un groupe comme sur Teams Facebook ou Facetime par exemple. Travailler en petit groupe de 3 à 4 personnes vous permet en effet d’interagir et de progresser ensemble. C’est la meilleure occasion de partager vos connaissances et d’éclairer les points difficiles à comprendre. Si vous excellez dans une matière précise, vous pouvez leur apporter votre aide et vice-versa. Restez pourtant concentrés au minimum, évitez de dévier vos discussions sur autre chose que les cours.

Avec ces quelques conseils, on espère vous avoir donné des idées pour vous motiver dans vos révisions en dépit du confinement et de l’apprentissage à distance. Mais peut-être que vous avez déjà vos trucs à vous pour le rester. Pourquoi ne pas les partager avec nous en commentaire ?

Vous avez aimé cette article?


Commentaires