Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience et améliorer les performances de notre site Web. En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies.
Pour plus d'informations, consultez nos conditions et notre politique en matière de cookies.
Fermer Accepter les cookies

Réseaux sociaux, jeux vidéos : Comment mettre une limite à son enfant sans frustration?

4 nov. 2020 .

Blog > Réseaux sociaux, jeux vidéos : Comment mettre une limite à son enfant sans frustration?

Les adolescents sont de plus en plus accros aux écrans et peuvent y passer tout leur temps libre s'ils ne sont pas limités. La grande crainte des parents, quand un enfant commence à s'intéresser aux jeux vidéo, c'est qu'il finisse par passer ses journées à jouer, sans parvenir à décrocher. Il est alors important d’en encadrer l’usage, car certains jeux vidéo peuvent comporter des risques. Toutefois, ces jeux peuvent aussi contribuer à l’apprentissage et au développement des habiletés des enfants. Voici quelques conseils pour les limiter sans frustration… -Aménagez des temps de connexion : choisissez un créneau ensemble et encadrez le temps d’utilisation des réseaux sociaux ou des jeux vidéos. Il est recommandé de limiter le temps d’exposition aux écrans (télévision, jeux vidéo, Internet) à un maximum de 2 heures par jour pour les enfants de 5 à 11 ans. Évitez la présence d’écrans et de consoles dans la chambre de votre enfant, car son activité de jeu est très difficile à contrôler après l’heure du coucher. Installez plutôt la télévision et la console à un endroit plus central de votre maison (ex. : salon, salle de jeu). -Proposer d'autres activités : pour qu’elle ne soit pas prise comme punition, proposez d’autres activités à faire ensemble ou en solo. (jeux de société, sortie en vélo) -Montrer l'exemple : il va de soit que lui interdire de passer tout son temps sur Instagram pendant que vous êtes constamment collé à votre téléphone ne sera pas bien reçu ... -Discuter et l’informer sur les dangers de la surexposition aux écrans, de l’importance de sortir du monde virtuel et de maintenir des activités réelles mais sans être dans le jugement.Quel que soit son format, le jeu reste une activité centrale dans la vie d’un enfant. Évitez d’être trop critique envers les jeux vidéo si votre enfant les affectionne. Profitez-en pour passer du temps avec lui. Discutez avec lui de ses goûts et de ses champs d’intérêt. Peut-être vous laisserez-vous prendre au jeu et jouerez-vous en mode coopération avec lui. Et pour ne pas passer pour le méchant parent, accordez lui une journée où il fait ce que bon lui semble !

Vous avez aimé cette article?


Commentaires